Exposition l "ENSAP de Lille : Travailler – Habiter – Traverser"

Du 30 Juin au 30 Octobre

Exposition l "ENSAP de Lille : Travailler – Habiter – Traverser"

Travaux des étudiants de 3ème année de l’École Nationale Supérieure d’Architecture et du Paysage de Lille. 

Les étudiants en 3ème année de l’Ecole Nationale Supérieure de l’Architecture et du Paysage viennent présenter leurs travaux de fin d’année, sous formes de panneaux et de maquettes d’études de cas concrets qui doivent inclure les notions de lieu de travail, lieu d’habitat et lieu public.

Nous recevons les travaux des étudiants de 3ème année (S6) de l’École Nationale Supérieure d’architecture et de paysage de Lille qui présentent un travail de fin de semestre à partir de cas concrets. 

L’ENSAP Lille a déjà exposé cet exercice pédagogique en nos murs  à trois reprises : des projets situés dans le quartier St-Leu d’Amiens, puis dans l’Est parisien et enfin à Leffrinckoucke dans le Nord. Une sélection d’une trentaine de maquettes à l’échelle 1/20ème et des panneaux de projets sont exposés.

Le résultat conjugue la considération d’une friche urbaine à réhabiliter situé dans le quartier de Fives à Lille, avec un travail minutieux qui considère la mixité des usages d’un lieu de vie privatif/public associé aux caractéristiques d’un espace de travail et d’un espace publique. 

Les résultats sont l’expression d’un projet qui met en relation l’architecture et un contexte : lieux, parcours, usages de la pièce au territoire et un mode d’habitation. L'analyse d’un site existant pose des conditions : l'interdépendance des sols, de la clôture, de la partition et de la toiture.

Les maquettes confrontent l'échelle du bâtiment ou du site à celle de la maison et de ses pièces. Leur caractère anatomique met en relation la forme, la structure et l'organisation des espaces en révélant les parcours et les usages.

Plus généralement, les maquettes invitent à une lecture des bâtiments selon leur typologie et leur signification en tant que lieux habités.

 

0
Feed

Laisser un commentaire